PERMIS DE FAIRE POUR UN AVENIR POSSIBLE

Ce site internet rassemble, expose et partage la production toujours active de ce studio de Master qui explore :

COMMENT LES ARCHITECTES PEUVENT PARTICIPER A CONSTRUIRE UN FUTUR POSSIBLE ?

Face aux grands enjeux contemporains (climat, biodiversité, inégalités …) nous pensons que l’architecte peut, avec sa culture propre du projet et en élargissant le champs des possibles, participer activement à construire l’avenir. 

Ce studio explore les places et les rôles des architectes dans la construction de cet avenir : en restant positif face aux défis, inventifs face aux questions, ouvert face aux coopérations et généreux dans l’attention dont le monde et ses habitants ont besoin.

Les pratiques professionnelles classiques subissent des mutations, mais à travers le monde des architectes élargissent les champs des possibles pour bâtir autrement.

Ces architectes revendiquent leurs engagements et leurs valeurs pour construire un futur possible. Beaucoup participent à des démarches expérimentales dont nombre d’entre elles, devenues exemplaires, font école et deviennent des repères pour les jeunes architectes. (Heringer, Li Xiaodong, Bouchain, Wang Shu, Kéré, Madec, Tézuka, Assemble… ) CF dans le site certains projets de ces architectes.

L’atelier revendique le « permis de faire ». Depuis 6 ans, en sortant hors les murs pour s’immerger dans des territoires ruraux à la rencontre des acteurs afin d’imaginer des projets manifestes pour l’avenir.

Dans l’atelier, les recherches d’interactions sont bienveillantes, hospitalières explorant les manières de vivre ensemble. L’édifice peut revaloriser des lieux, réparer, même réinventer. Il peut aussi être un levier pour un territoire et créer des synergies. Il est aussi celui qui, sollicitant tous les sens, reconnecte les hommes à leur milieu ambiant, aux rythmes des saisons et à soi-même. La dimension poétique de l’architecture est ici revendiquée ainsi que l’esthétique soutenable.

QUE SIGNIFIE LE PERMIS DE FAIRE ? QUELS RÔLES POUR LES ARCHITECTES ?

1- produire des architectures interactives (qui ont un impact sur l’environnement, la manière d’habiter le monde en liens avec les milieux, les territoires…)

2- créer des synergies avec les tous acteurs locaux et s’accompagner d’autres champs disciplinaires tels que les paysagistes, les philosophes, les ingénieurs …

3- Construire une matérialité issue de la mise en oeuvre frugale de matériaux bio-sourcés.

4- enrichir sa culture architecturale d’édifices vernaculaires et de projets expérimentaux.

5- élargir les rôles des architectes (médiateurs, conseil, initiateurs de projets)

UNE DÉMARCHE DE PROJET HORS LES MURS

Chaque semestre, l’atelier offre l’opportunité aux étudiants de venir avec leur culture s’immerger dans un territoire, rencontrer les acteurs et imaginer des projets pour l’avenir soutenable de ces espaces ruraux. La démarche s’appuie sur l’analyse de projets expérimentaux qui font désormais référence.
La conception des projets peut alors se nourrir de ces échanges avec les acteurs, de ces expériences de territoire et de ces références internationales pour produire des architectures actives.
La présentation des projets devant les acteurs est aussi l’opportunité pour les étudiants de devenir des architectes-médiateurs et de participer ainsi à imaginer l’avenir.

LE SITE INTERNET : UNE BALISE QUI ÉMET EN PERMANENCE

Ce site internet est une balise destinée aux étudiants du studio passés, présents et futurs comme un espace ressource, mais aussi d’exposition de la production et de partage de la démarche conceptuelle. Les anciens étudiants sont aussi un réseau d’expériences qui se tisse sans fin dessinant une cartographie des possibles.

La balise est un écosystème rassemblant nos références de projets, de penseurs, d’acteurs, d’architectes, de notions, de parcours empruntés, de rencontres, de dessins, d’outils, de valeurs, de postures, d’actions … La conscience de cet écosystème permet d’élargir les possibles.

Cette balise souhaite se relier à d’autres écoles, d’autres démarches, de multiples acteurs qui imaginent aussi l’avenir.

Le site internet s’organise en 6 parties évolutives :

L’ATELIER : le sujet printemps 2020 + Quelles architectures pour de nouvelles ruralités ?

PROJETER : les 5 étapes de l’atelier 1. s’immerger ( et concevoir et bâtir) > 2. interagir (6 stratégies + références réalisées) > 3. programmer (divers programmes + références intenationales) > 4. construire (différentes stratégies + des références) > 5. Habiter

RESSOURCES réunie les thématiques de travail + les mots + les textes de lois + les rapports

PUBLICATIONS Les travaux des étudiants + les textes des acteurs et des invités multidisciplinaires.

ETUDIANTS Témoignages et productions des étudiants.

voir le lien avec les sujets

POUR CONCEVOIR DES ARCHITECTUES ACTIVES

florence sarano, architecte et enseignante-chercheure à l’école nationale supérieure d’architecture de Marseille.

contact : florence.sarano@marseille.archi.fr