new_zealand_valleys_chris_sisarich_4-590x393

ÊTRE ETUDIANT EN ARCHITECTURE AUJOURD’HUI ?

La production de l’atelier – semestre 2015 – est en ligne 

ici  

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous sommes lauréats (avec d’autres actions pédagogiques des différentes Ecoles Françaises) pour la biennale d’architecture de Venise 2016.

Aujourd’hui les bouleversements et les incertitudes à l’échelle planétaires secouent totalement les pratiques architecturales d’hier, pourtant certains architectes, imaginent et investissent déjà des rôles nouveaux pour leur « avenir-immédiat ».

Ces architectes parcourent des territoires inattendus, posent des questions différentes, établissent des liens attentifs avec les habitants, se connectent à d’autres champs disciplinaires, repèrent de nouveaux partenaires et deviennent ainsi des forces de proposition insoupçonnées.

Parce qu’ils prennent positions dans la diversité des réalités pour concevoir des « projets-déclencheurs » loin des master-plan, ces architectes d’aujourd’hui imaginent des stratégies et des scénarios pour participer autrement au monde qui se construit trop souvent sans eux et qui pourtant a besoin d’autres regards…

Pour cela, ils développent d’autres méthodes de conception sans oublier, simultanément, de relire l’histoire et de continuer à manipuler l’espace. Pour les accompagner ils recherchent des partenaires possibles de l’invention et construisent des capacités à projeter inédites. Ils renouvellent la conception du projet d’architecture dans un monde où les rôles que peuvent jouer les architectes sont avant tout des prises de position pour l’avenir-immédiat.

La position du studio s’inscrit dans un avenir-immédiat en recherche de différentes cohabitations soutenables avec notre environnement définit comme étant notre bien commun.

Le studio permet donc aux étudiants d’inventer, d’explorer de nouveaux rôles pour les architectes d’aujourd’hui, en leur offrant + un territoire d’étude + des rencontres avec les acteurs locaux + des partenariats inhabituels + des croisements interdisciplinaires avec des chercheurs (philosophes, géographes, paysagistes, critiques, ingénieurs …) + des relectures de références architecturales + des méthodologies de travail pertinentes = pour prendre la mesure de tout ce qui constitue le projet d’architecture + développer toutes leurs capacités à être architecte.