IMG_1541_640x427-640x200

PARC NATIONAL DE PORT-CROS

Portés par des personnalités déterminées et parfois influentes, les parcs nationaux ont été d’abord des utopies tendant à donner à ces territoires un destin exceptionnel.

PREMIER PARC MARIN EUROPÉEN

« Créé le 14 décembre 1963, le Parc national de Port-Cros, dont les cœurs (occupent 1700 ha de terres émergées et 2900 ha de surfaces marins) est l’un des deux plus anciens Parc Nationaux de France et le premier parc marin européen.

UNE NOUVELLE VISION SOLIDAIRE ET DURABLE DU TERRITOIRE

Depuis la création du PNPC, ce territoire est souvent considéré uniquement à partir des enjeux liés aux milieux naturels et aux populations animales. Or, avec la loi de 2006, le champ de vision et de réflexion s’est considérablement élargi grâce à l’introduction de nouvelles notions telles que : le caractère du parc, les solidarités écologiques et fonctionnelles, le développement durable, etc.

→ suite de l’article

DES NOUVELLES MISSIONS ET UN TERRITOIRE ÉTENDU

Ainsi, au cours des ateliers qui se sont déroulés pendant l’année 2013 pour l’élaboration du projet de charte du Parc national de Port Cros, de nombreux échanges avec les acteurs des 3 îles de la commune d’Hyères (Le Levant, Port Cros et Porquerolles) ont permis de rassembler et définir les objectifs pour les « cœurs de Parc » et les orientations pour les « aires d’adhésion », déclinées sous forme de mesures réglementaires ou partenariales.

Dans le cadre de la la loi 2006, le PNPC a reçu une nouvelle mission sur un territoire désormais composé de plusieurs « cœurs terrestres et marins » et d’une « aire potentielle d’adhésion » (décret du 4 mai 2012). La nouvelle « aire potentielle d’adhésion » a été élaborée, pour constituer un espace de projet de développement durable incluant aussi une « aire maritime adjacente » réplique en mer de « l’aire d’adhésion », (qui couvre l’espace marin au droit des onze communes qui la compose et étendue jusqu’à 3 milles marins au sud des îles).

UN MODE DE GESTION SUIVANT LES PRINCIPES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le parc gère par ailleurs, en collaboration avec les communes de Hyères et de la Croix-Valmer, les espaces naturels acquis par le Conservatoire du Littoral de la presqu’île de Giens et du Cap Lardier. Enfin, il participe, en tant que conseiller technique et scientifique, à la gestion des anciens salins d’Hyères.

C’est avec le nouveau Conseil Économique Social et Culturel (CESC) créé au début de l’année 2013, et en relation étroite avec les collectivités territoriales et l’ensemble de ses partenaires, que l’établissement public a élaboré un projet de territoire inspiré par les principes du développement durable, qui constituera la charte du Parc national de Port-Cros. »

extraits de la présentation du PNPC

UN PREMIER PARTENARIAT AVEC L’ÉCOLE D’ARCHITECTURE

Le PNPC a accepté un partenariat pour la première fois avec l’École d’architecture de Marseille pour ce studio de projet 2015.

Le Parc national soutient et développe toute initiative ayant pour objet la connaissance et le suivi du patrimoine naturel, culturel et paysager. (extrait des missions du PNPC)

 LIENS

→   LE PARC NATIONAL DE PORT CROS.

 carte interactive du parc

 nature et paysages 

 architecture et patrimoine

  HISTOIRE DES PARCS NATIONAUX

 architecture et patrimoine

 DONNÉES

Situation : îles d’Hyères et littoral dans le Var
Création du parc : 14 décembre 1963 (décret de création modifié le 04 mai 2012)

Cœur de parc : 1700 ha terrestres, 2900 ha marins

Aire potentielle d’adhésion (APA) : 23 000 ha, 11 communes concernées

Aire maritime adjacente : 123 000  ha

Habitants permanents : 350  dans les cœurs (Port-Cros, Porquerolles) 136 000  dans l’APA

Espaces protégés : îlots de la Bagaud et Gabinière, réserves intégrales. Sanctuaire PELAGOS, pour les mammifères marins en Méditerranée.

Flore : 602 espèces terrestres, 500 espèces d’algues

Faune : 144 espèces d’oiseaux (dont 40 espèces nicheuses), 180 espèces de poissons et quelques espèces terrestres endémiques comme le discoglosse sarde (petit batracien) et le phyllodactyle d’Europe, petit reptile en voie de régression.

Histoire : Méditerranéen, le parc national  possède un patrimoine  historique considérable, illustré par des vestiges romains, une trentaine d’épaves et une vingtaine de forts militaires.

En 2013, le parc national fêtait son cinquantenaire.